Book of the Week: “La douceur du roi. Le gouvernement de Louis XIV et la fin des Frondes 1648-1661.”

Nina Brière, La douceur du roi. Le gouvernement de Louis XIV et la fin des Frondes 1648-1661, Laval: Presses de l’Université Laval, 2011), pp. 172. ISBN: 978-2-7637-9392-4.

Paris, 2 juillet 1652. Pour échapper à ses assaillants, Louis II de Bourbon, prince de Condé, accompagné de ses troupes, parvient à entrer dans la ville in extremis. Le sang sur son armure est celui des soldats de son proper cousin, Louis XIV, roi de France. Depuis près de quatre ans, plusieurs grands membres de la noblesse française se sont révoltés contre le gouvernement royal. Ils en veulent plus particulièrement à Jules Mazarin, successeur du cardinal de Richelieu et principal ministre du royaume. Pour tenter de la chaser, ils s’allieront aux Espagnols, ennemis des Français. Cette révolte complexe qui secoua la France s’appelle la Fronde. De 1648 à 1653, plusieurs groups de la société française prennent les arms et bravent l’autorité royale. Le gouvernement de Louis XIV devra mater la révolte. De quelle façon s’y prendra-t-il? L’image du roi que nous lègue l’histore est un être dur et sans pitié. Et s’il en était autrement? Considéré comme le père du people, le roi de France pouvait-il se permettre de réprimer dans le sans ses sujets revoltés?

NINA BRIÉRE est née à Lahr, en Allemagne, en 1983. Après quelques allers-retours entre l’Europe et la Canda jusqu’à la fins des années 1990, elle entame ses études supérieurs au Québec. Son baccalauréat en histoire avec profil international à l’Université Laval terminé, elle poursuit à la maîtrise en histoire politique sous la direction de Michel de Waele, specialiste de l’Europe à l’époque moderne. Elle s’intéresse à la resolution des conflits et aux strategies politiques dans la France du XVIIe siècle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *